Montcel Montcel
Communauté de communes des Côtes de Combrailles
Un brin d'histoire…
Une source salée située en contrebas du village, près du pont dit de la font blanche, serait peut-être à l'origine du nom du village… mais on dit aussi que Montcel pourrait venir de Monticellum qui signifie petite colline.

Les habitants sont les Montcellois et les Montcelloises.
Son château
Montcel tout au long de l’histoire fit partie du domaine de différents propriétaires notamment :
Guy de DAMPIERRE
Archambaud de BOURBON

Mais la période la plus marquante pour ce fief fut Catherine de Médicis qui fit construire un château important qui faisait face à celui de Jozerand, pour contrôler la route d’Auvergne et ces ponts (pont de Piory et de Montcel).

C’est seulement en 1790 que la municipalité de Montcel obtient par soumission ce fief faisant partie des biens nationaux. Aujourd’hui au 21e siècle, un vestige du château de Catherine de Médicis est resté, trois tours qui dominent la vallée de la Morge. Montcel fait partie de la communauté de Communes des Côtes de Combrailles et se mobilise pour les actions d’intérêts communautaires et principalement pour le développement économique.
La commune a conservé un caractère champêtre par la diversité du paysage (plaine te montagne) que l’on préserve pour le bien être de tous.

Les restes de muraille et les 3 tours surplombent encore la route et dissimulent le cimetière de la commune. L'histoire de ce château ainsi que sa seigneurie sont confuses. Seule la prise de possession par la reine Catherine de Médicis en 1552 est connue.
Le château de la Tour Serviat
Situé sur la commune de Charbonnières-les-Vieille mais faisait partie d'un ancien domaine s'étendant sur les communes de Montcel et Charbonnières, il comporte une grosse tour féodale date du 12e siècle, les trois autres tours et le logis central sont du 15e siècle.
L'Eglise
En 1857 débute les travaux d'une nouvelle église, ils s'achèveront en 1868. Si le gros oeuvre fût bati rapidement grâce au financement d'une association paroissiale, la commune financera une partie des derniers travaux en procédant à la vente de terrains communaux.
Ce fût une dure période pour la commune qui fit construire aussi le presbytère actuel ainsi que la mairie école.
Les ponts
Les pont de Montcel et pont Gaudon situés sur la Morge étaient des ponts à péage par décret du Roy (15 Août 1778).

Un char à quatre roues chargé de bois à brûler : quatre deniers !

Ses moulins
Cinq moulins étaient installés dans la vallée de la Morge.
Ceux ci manquaient souvent d'eau contrairement à ceux situés sur la commune de Charbonnières les Vieilles en amont. Les inondations mais aussi les gelées nuisaient à leur bon fonctionnement.
L'un d'entre eux a été acheté par la Communauté de Communes des Côtes de Combrailles. Ultérieurement, une vocation pédagogique lui sera donnée.
Mentions légales Bongo